Océan-Passion On The Road 56

19,95 €

En savoir plus

C'est dans le Nord, à proximité de Cambrai, que Jean-Louis nous reçoit pour ce cinquante-sixième numéro d''Océan-Passion On The Road.
Un aquarium mis en eau il y a quarante-deux ans ! Après trois ans d'eau douce, puis vingt-deux ans en Fish-Only, il tourne maintenant depuis dix-sept ans en récifal, sans réfection, avec le même décor…
Il mesure 2,50 mètres de façade, pour 0,60 m de largeur et 0,70 m de hauteur, soit un volume total d'environ 1300 litres d'eau en mouvement en incluant la cuve technique. Son propriétaire se définit comme un adepte des "vieilles méthodes". Il emploie certes toujours un dénitrateur autotrophe sur soufre (D.A.S.) mais il s'est tout de même doté d'une rampe à leds DIY de 28 X 30 W et l'ensemble de son bac est brassé par une seule pompe Gyre.
La plupart des poissons ont l'âge respectable du bac (du moins depuis qu'il tourne en récifal) mais certains "nouveaux-venus" ne manquent pas pour autant d'originalité, comme un superbe et plutôt rare baliste planctophage (Xanthichthys auromarginatus). Une des autres particularités de ce bac, et non des moindres, est d'héberger de grosses colonies de coraux très colorés alors que le taux moyen de phosphate n'y est pas toujours au plus bas… Mais Jean-Louis a su sélectionner au fil des années des espèces et des souches de SPS à même de tolérer ces quelques écarts et qui semblent le mettre à l'abri du "syndrome du vieux bac".
Puis, un quarante-huitème opus d'Alain, intitulé "Le monde des bactéries".
Il y a l'aquarium récifal "que l'on voit", les coraux, les poissons, les algues et même une bonne part de la microfaune… et celui qu'on ne voit pas, peuplé d'organismes infiniment plus petits, celui des bactéries. Elles forment un et même DES écosystèmes invisibles à l'œil nu mais dont nous savons tous qu'ils sont vitaux pour nos portions de récifs coralliens. Et ces bactéries ont pour la plupart bien moins besoin des animaux de l'aquarium que les animaux de l'aquarium n'ont besoin d'elles… pas de forme de vie d'apparence plus complexe sans ces bactéries d'apparence pourtant bien plus primitive…