Océan-Passion On The Road 54

19,95 €

En savoir plus

C'est dans le Gard, à deux pas de Sommières, qu'Alain nous reçoit pour ce cinquante-quatrième numéro d''Océan-Passion On The Road. Un récifaliste au long cours qui nous avait déjà présenté ses précédents bacs il y a près de huit ans (OPOTR N°13).
De l'eau salée partout, ici ! D'ailleurs celle qui accueille les poissons et les coraux vient de la Méditerranée toute proche… Et deux bacs principaux, un récifal "à part entière" qui héberge de très grosses colonies de coraux (colorés !) et des poissons considérés comme reef-safe (sauf peut-être un Pygoplites diacanthus passionné par les Caulastrea) et un Fish-Only, en passe lui-aussi de se transformer en récifal, à condition toutefois de trouver des coraux sans intérêt culinaire pour ses occupants (un Pomacanthus maculosus et deux Holacanthus ciliaris).
Le nouveau bac récifal a été mis en eau il y a sept ans et mesure 2,50 mètres de façade, 1,20 m de largeur et 0,65 m de hauteur et le Fish-Only  2 mètres par 1 mètre pour 0,70 m de hauteur, soit un volume total d'environ 3000 litres d'eau en mouvement en incluant les cuves techniques (les deux circuits d'eau sont séparés) et toutes les batteries d'aquariums du local attenant. Et trente années d'une pratique assidue et passionnée de l'aquariophile d'eau salée. Pratiquement tous les poissons ont ici plus de dix ou quinze ans et le "fétiche" de la maison est un Pomacanthus maculosus qu'Alain maintient en parfaite santé depuis plus de vingt-deux ans. Et de surcroit un récifaliste qui n'est pas avare de son savoir et dont nous avons beaucoup, vraiment beaucoup, à apprendre…
Puis, un quarante-sixième opus d'Alain (l'autre Alain, le biologiste, alias Nitrobacter !), intitulé "Les sédiments".
Les sédiments et leur accumulation ou l'inquiétude de beaucoup de récifalistes qui craignent à juste titre leur effet "bombe à retardement"…
Mais que sont ces sédiments, de quoi sont-ils composés, pourquoi leur accumulation est-elle risquée et comment gérer au mieux leur évacuation et leur extraction ?
Autant de questions auxquelles Alain s'attachera à répondre de façon détaillée...